Faire construire sa maison, c’est confier son projet à son constructeur et bénéficier des conseils d’une équipe commerciale expérimentée, connaissant parfaitement les différentes situations de financement et les aides proposées, qui vous accompagnera pour le montage de votre plan de financement. Avant de bâtir votre projet en fonction de vos envies et de vos besoins, il est important de savoir comment financer votre future maison. Une visite à votre banquier ou à un courtier permettra d’établir une première estimation du montant possible de votre prêt.

Consulter plusieurs banques

Malgré le niveau très attractif des taux immobiliers, les banques vont examiner votre dossier et seront attentives au reste à vivre, c’est-à-dire la somme dont vous disposez une fois votre mensualité de crédit payée. Leur priorité est de faire respecter la règle des 33 % d’endettement. Elles examineront votre apport personnel, l’argent que vous pouvez placer dans votre projet sans faire appel au crédit. Pour obtenir le prêt le plus intéressant, nous vous conseillons de faire des simulations financières auprès de plusieurs banques.

Bénéficier des aides au financement

Votre constructeur et son équipe commerciale vous guideront parmi les différents dispositifs qui vous aideront à définir votre apport personnel. S’il s’agit de votre première maison, vous pouvez bénéficier d’aides au financement pour concrétiser votre projet immobilier.

• Dans les secteurs où l’offre de logements est inférieure à la demande, le nouveau prêt à taux zéro (PTZ) permet d’augmenter votre apport car il peut financer jusqu’à 20 % du montant de l’achat d’un logement neuf.

• Le prêt Action Logement s’applique pour tous les employés d’entreprises de plus de 20 salariés. Il est soumis à un plafond de ressources et sa durée de remboursement est libre, dans la limite de 20 ans. Il remplace le 1% Logement depuis décembre 2016.

Si vous travaillez dans une société de plus de cinquante salariés, vous pouvez débloquer votre participation aux bénéfices de l’entreprise.

Ne pas cumuler loyer et mensualité

Lorsque vous faites construire votre maison, vous payez votre projet au fur et à mesure de l’avancement des travaux, mais dans le même temps, vous continuer de payer votre loyer ou de rembourser un crédit immobilier pour votre logement actuel. Pour éviter de cumuler des loyers et des mensualités, demandez à votre banque de différer le capital et les intérêts : pendant la construction, vous ne payez que les intérêts de l’emprunt. Certaines banques vous proposent même un différé total d’amortissement, vous commencerez alors à rembourser votre prêt, soit le capital et les intérêts, à la remise des clés. Enfin, demandez un déblocage progressif des fonds pour répondre aux appels de fonds à mesure que les travaux avancent.

 

N’oubliez pas l’assurance !

Pour alléger la facture, pensez également à faire jouer la concurrence entre compagnies d’assurances. Avec la loi Hamon, vous pouvez changer d’assurance de prêt dans les douze mois qui suivent la signature du contrat. En choisissant de nous faire confiance, vous choisissez de bénéficier des partenariats de Maisons d’en France.