Conducteur/conductrice de travaux, responsable technique, commercial(e), dessinateur/dessinatrice, assistant(e) administratif/administrative… chaque projet de construction s’appuie sur une équipe de femmes et d’hommes investie, à l’écoute des clients et de leurs attentes. Une équipe qui partage régulièrement avec les acquéreurs, qui les accompagne tout au long de leur projet immobilier, qui veille à une bonne qualité d’informations entre les différents intervenants et qui s’attache à la satisfaction de ses clients tout simplement.

Chaque mois, nous avons choisi de nous arrêter dans une agence Maisons d’en France pour vous présenter un collaborateur ou une collaboratrice. Une façon de mieux comprendre cet engagement et de découvrir à travers différents portraits les coulisses de la construction de maisons individuelles.

 

Direction la Vendée, et plus précisément les Sables d’Olonne, la ville du Vendée Globe où nous avons retrouvé Alexandra Bérard, dessinatrice / économiste de la construction chez Maisons d’en France Atlantique.

Maisons-d'en-France-Atlantique-Virginie-Berard

En poste depuis sept ans, Alexandra Bérard intervient sur l’avant-projet de construction jusqu’au plan de chantier, en passant bien sûr par le permis de construire. Chaque projet étant très différent, Alexandra peut simplement personnaliser un modèle ou dessiner de toute pièce la maison d’un client. Son objectif : répondre le plus fidèlement possible aux attentes des acquéreurs d’un point de vue agencement/conception de la construction mais aussi budgétaire. Sachant que le CCMI (Contrat de construction de maison individuelle) assure aux clients un prix forfaitaire et définitif, Alexandra veille à respecter l’enveloppe financière des clients en optimisant les coûts.

« Ce qui me plaît profondément dans mon métier, c’est la partie « création » avec le dessin… présenter un projet qui répond pleinement aux souhaits de l’acquéreur, à l’idée qu’il se faisait de sa maison même si cela semblait complexe sur le papier. Il y a tellement de facteurs à prendre en compte : la surface du terrain, son exposition, les règles d’urbanisme, les normes et règlementations, etc. Il faut parfois être très créatif et savoir bien optimiser l’espace aussi. Je travaille toujours en binôme avec le commercial, on partage beaucoup puisque c’est lui qui a le contact client. J’échange également beaucoup avec mes collègues qui sont sur les secteurs environnants. Nous sommes une douzaine de dessinateurs sur la Vendée avec des pratiques différentes, c’est toujours enrichissant d’avoir d’autres points de vue. Parfois, ils ont rencontré des problématiques similaires aux miennes et on avance ensemble. Ce qui est plaisant dans mon métier : le côté humain, le partage et les nouveautés. On ne cesse jamais d’apprendre sur les techniques de construction et les matériaux qui évoluent régulièrement. Mon quotidien est loin d’être redondant, j’aime ce que je fais ! »