Le nouveau prêt à taux zéro a cours depuis le 1er janvier 2016. Annoncée le 29 octobre dernier à Nancy par le président de la République et soumise au vote en décembre, l’entrée en vigueur de cette version élargie du PTZ entend bénéficier « à deux fois plus de familles », selon le ministère du Logement.

 

« Nous avons un objectif de 120 000 prêts distribués dès l’an prochain, contre 60 000 à 70 000 en 2015 », indiquait le ministère du Logement.

 

Cette mesure participe au plan de relance du secteur de la construction décidé par le gouvernement. Elle permet également d’ouvrir à un public plus vaste le chemin de l’accession à la propriété. Car acheter une maison neuve constitue toujours le rêve de près d’un Français sur 2*. Ainsi dès le 1er janvier, les conditions d’accès des primo-accédants à ce prêt gratuit (sans intérêts), accordé sous condition de ressources pour compléter un prêt principal, évoluent vers :

  • Plus de moyens : un financement jusqu’à 40% du logement, sans payer d’intérêt ;
  • Plus de facilité : les plafonds de revenus ont été relevés ;
  • Plus de temps : la durée du prêt peut s’étendre jusqu’à 20 ou 25 ans ;
  • Plus de confort : le remboursement commence au bout de 5, 10 ou 15 ans ;
  • Plus de souplesse : le prêt est utilisable partout en France.

Pour calculer en ligne votre possibilité de souscrire un PTZ, rendez-vous ici ou cliquez sur l’image ci-dessous.

votre-projet_aides-financement_1

* Sondage Ifop réalisé en 2013 [document PDF]


 

Le PTZ en bref

  • Le prêt à taux zéro est gratuit : c’est un prêt sans intérêt. Sa durée totale est de 20, 22 ou 25 ans. Il est constitué d’une période de différé d’une durée de 5 à 15 ans, durant laquelle le ménage ne paie aucune mensualité sur son PTZ. Plus les ménages sont modestes, plus les conditions sont favorables : la durée totale du prêt et la période de différé sont maximales.
  • Le prêt à taux zéro est un prêt complémentaire : il sert à financer une partie de votre achat. Il vient en complément du ou des autres prêts, contractés par ailleurs, auprès des banques.
  • Le prêt à taux zéro est destiné à acheter sa première résidence principale : pour bénéficier de ce prêt il faut acheter un bien pour la première fois et y habiter. Il est également valable pour les personnes qui n’ont pas été propriétaires dans les deux ans précédant la demande de prêt.

©Shutterstock