Conducteur/conductrice de travaux, responsable technique, commercial(e), dessinateur/dessinatrice, assistant(e) administratif/administrative… chaque projet de construction s’appuie sur une équipe de femmes et d’hommes investie, à l’écoute des clients et de leurs attentes. Une équipe qui partage régulièrement avec les acquéreurs, qui les accompagne tout au long de leur projet immobilier, qui veille à une bonne qualité d’informations entre les différents intervenants et qui s’attache à la satisfaction de ses clients tout simplement.

 

Chaque mois, nous avons choisi de nous arrêter dans une agence Maisons d’en France pour vous présenter un collaborateur ou une collaboratrice. Une façon de mieux comprendre cet engagement et de découvrir à travers différents portraits les coulisses de la construction de maisons individuelles.

 

Direction la Bretagne et Rennes où nous avons retrouvé, David Renault, Responsable d’agence chez Maisons d’en France Bretagne.

 

À 51 ans, après 20 ans dans le logement et la construction, David a rejoint Maisons d’en France il y a 4 ans. Véritable couteau suisse, fort d’une expérience intense et constructive, dessiner, chiffrer, concevoir ou encore diriger des travaux n’ont pour lui aucun secret.

« J’ai fait mes études à Rennes, puis passé 5 ans en conduite de travaux dans le gros œuvre avant de de m’investir 20 ans dans le secteur de la maison individuelle, devenu depuis, une vraie passion ! Quand l’opportunité m’a tendu les bras de rejoindre Maisons d’en France Bretagne, de repartir de zéro, de s’imposer comme entreprise de qualité sur le secteur et de piloter une équipe, c’était un sacré challenge, idéal à 48 ans ! J’ai donc rejoint l’équipe en place, chacun contribuant au développement de l’agence. Il nous a fallu tout faire pendant 3 ans avant de nous étoffer. À l’époque, je quittais un poste de responsable de travaux et j’avais cette chance d’être un peu sur tous les fronts et d’absorber les besoins techniques manquants. Au fil du temps, des postes ont été créés pour que je puisse déléguer, mais cette polyvalence reste une vraie force. Je suis entre les commerciaux, les entreprises et j’essaie de m’impliquer le plus possible. Sans me substituer au conducteur de travaux, je continue de rencontrer les clients. C’est rassurant pour eux et nous sommes avant tout dans la réalisation d’un projet humain. Dans la supervision c’est pareil. Je suis très sollicité, l’agence est toute jeune, et certains encore peu expérimentés. Ils viennent fréquemment piocher des informations sur les grandes lignes de ce métier de plus en plus technique, il faut absolument être précis avec le client, alors mon bureau est toujours ouvert. Et puis soyons franc, j’aime cette orchestration, c’est diversifié, humainement fantastique d’apporter soutien et expertise au fil du temps et des constructions, de gérer le travail de chacun et d’en être le conseil au quotidien. »