Conducteur/conductrice de travaux, responsable technique, commercial(e), dessinateur/dessinatrice, assistant(e) administratif/administrative… chaque projet de construction s’appuie sur une équipe de femmes et d’hommes investie, à l’écoute des clients et de leurs attentes. Une équipe qui partage régulièrement avec les acquéreurs, qui les accompagne tout au long de leur projet immobilier, qui veille à une bonne qualité d’informations entre les différents intervenants et qui s’attache à la satisfaction de ses clients tout simplement.

 

Chaque mois, nous avons choisi de nous arrêter dans une agence Maisons d’en France pour vous présenter un collaborateur ou une collaboratrice. Une façon de mieux comprendre cet engagement et de découvrir à travers différents portraits les coulisses de la construction de maisons individuelles.

 

Direction les Landes où nous avons retrouvé, Jessica Soulard, assistante administrative pour Maisons d’en France Sud-Ouest.

 

À 38 ans, Jessica travaille chez Maisons d’en France depuis 4 ans. Diplômée en comptabilité, une expérience première dans le milieu médical, c’est un combat personnel qui l’attendait en déménageant dans les Landes il y a 15 ans, celui de repartir sur des bases professionnelles nouvelles, fidèles à ses convictions.

 

C’est au cours d’un remplacement qu’elle pose un pied chez Maisons d’en France, cœur d’activité alors inconnu, qui la séduira d’emblée. Convivialité, esprit de famille, Jessica retrouve dans l’entreprise, l’agence et sa vingtaine de salariés, connivence et complicité, l’idéal pour nourrir son côté humain en équipe.

« Mon quotidien est de gérer l’accompagnement des clients, de les aider et les rassurer au mieux dans leur projet de vie et la construction de leur maison. Il y a souvent beaucoup de stress et de pression, il faut faire en sorte de leur faciliter les choses, quitte à faire certaines démarches à leur place. Demander les papiers pour les notaires, mettre en marche le permis de construire auprès des mairies, faire le lien avec les banques, une fois le contrat signé avec le commercial, à l’accueil, je suis au centre de tout cela. C’est un poste pilote, un point de contact avec les commerciaux, les conducteurs de travaux, le bureau d’études. Ce sont des choses qui font peur et qui prennent du temps et il est fondamental de pouvoir expliquer, assister et soutenir les clients au maximum. On est là pour eux. Du permis à l’ouverture des travaux, on ne les lâche jamais et cette gestion humaine est riche et indispensable. C’est ce qui m’anime le plus aujourd’hui dans ce métier. Leur offrir une pluralité de services pour les soulager et leur permettre d’envisager leur projet avec la plus grande sérénité. D’ailleurs, ils nous le rendent bien. Il n’est pas rare de les voir revenir avec des chocolats, des bonbons, des fleurs et des petites attentions, pour nous remercier ou juste comme ça. C’est très symbolique et représentatif de ces liens tissés au fil du temps. Et même si certains arrivent en râlant, on tempère, on fait le tampon et finalement, tout s’apaise. J’adore ce métier ! »