Conducteur/conductrice de travaux, responsable technique, commercial(e), dessinateur/dessinatrice, assistant(e) administratif/administrative… chaque projet de construction s’appuie sur une équipe de femmes et d’hommes investie, à l’écoute des clients et de leurs attentes. Une équipe qui partage régulièrement avec les acquéreurs, qui les accompagne tout au long de leur projet immobilier, qui veille à une bonne qualité d’informations entre les différents intervenants et qui s’attache à la satisfaction de ses clients tout simplement.

Chaque mois, nous avons choisi de nous arrêter dans une agence Maisons d’en France pour vous présenter un collaborateur ou une collaboratrice. Une façon de mieux comprendre cet engagement et de découvrir à travers différents portraits les coulisses de la construction de maisons individuelles.

Direction la Lorraine où nous avons retrouvé, Pascale Auboin, assistante de gestion pour Maisons d’en France Champagne & Lorraine Sud à Nancy.

À 62 ans, Pascale travaille chez Maisons d’en France depuis 1992 et compte à son actif, 30 ans de fidélité tout sourire. Toujours un pied dans l’immobilier et la construction, c’est surtout dans les petits papiers et le suivi clientèle qu’elle opère au quotidien et avec grand soin. Du côté technique en début de carrière, elle est aujourd’hui au plus près de la finalisation des dossiers et de leur viabilité, en quelque sorte, le feu vert au démarrage de travaux. Une fois le contrat signé auprès des commerciaux, elle prend le relais, chargée entre-autre de procéder à toutes vérifications obligatoires avant chantier.

Pascale-Auboin

« Au tout début, quand je suis arrivée à Nancy, j’étais au service technique et à la comptabilité. Et puis, au fil des années et des opportunités, j’ai gravi les échelons pas à pas et je suis heureuse d’être arrivée jusque-là. Depuis, mon poste s’est ouvert et consiste à gérer le portefeuille, s’assurer que les dossiers soient complets, notamment pour la condition suspensive, et c’est une sacrée responsabilité. J’aiguille les clients pour les prêts, je contrôle les contrats, je leur apporte un confort au quotidien, dans l’évolution de leur projet de maison, c’est rassurant et plus serein pour eux, et c’est très important. C’est la partie la plus motivante de mon métier. Sans contact humain, tout est plus rébarbatif et académique. Dans ce cadre, on mesure toute notre utilité et notre savoir-faire à leur rendre la tâche plus facile. Je me mets en rapport avec les banques quand ils ont des difficultés pour les documents de prêt, j’ai régulièrement une place d’intermédiaire dans le suivi clientèle et j’aime beaucoup ça. C’est aussi pour cela que je suis depuis si longtemps chez Maisons d’en France, parce que l’entreprise m’offre un travail plaisant et pluriel, humain et riche.  À quelques mois de la retraite, je rajouterais même qu’ici l’esprit d’équipe fait foi et c’est loin d’être négligeable… Seul on ne va nulle part. »