Remettre à neuf le parement de votre maison ? Pourquoi pas ! Mais qui dit rénovation de façade, dit enduit. Cette couche de mortier déposée sur un mur extérieur possède deux fonctions principales. La première est d’ordre esthétique car il permet bien souvent d’embellir le mur. Cependant, il est davantage utilisé pour le renforcer notamment en cas d’intempéries ou chocs de température.

Côté composition, il est nécessaire de bien prendre en compte que le matériau du support détermine la compatibilité de l’enduit.

En d’autres termes, le béton, la brique ou la pierre, n’ayant pas les mêmes propriétés nécessitent chacun un enduit différent.

Il en va de même pour l’aspect. Il existe en effet 5 finitions différentes avec non seulement des rendus esthétiques variables mais surtout des techniques de mise en forme distinctes :

  • L’enduit taloché : est appliqué à la taloche pour un rendu lisse
  • L’enduit gratté : il est aussi appliqué à la taloche avant d’être « griffé » à l’aide d’un gratton
  • L’enduit ribé ou grésé : ajout d’un granulat après une première application à la taloche pour obtention d’un relief
  • L’enduit lissé : le plus lisse, il est serré à l’aide d’une lisseuse
  • L’enduit projeté : après une projection mécanique, l’enduit est laissé brut.

Il existe donc une multitude d’enduits et si l’application peut sembler facile pour un maçon, elle n’est pas nécessairement accessible à tous. Mieux vaut donc s’en remettre à un professionnel en cas de doute.